Peggy Harcourt en Dior 1947

Ma Peggy nitey nite attendait depuis quelque temps une tenue plus élaborée que celle proposée par Tonner, vraiment très très basique (et on ne parlera pas de la « qualité » des chaussures, n’est-ce pas ?).

Je lui ai choisi un modèle de Dior 1947 repéré dans « Fashion ». Elle le vaut bien…

Modele Dior 1947 2

Modele Dior 1947 2

J’avais de la panne de velours dans mes trésors, acheté au départ pour la robe renaissance, mais que j’avais finalement jugé trop brillant. La robe sera donc rouge…

Je n’avais pas prévu à quel point ce tissu est infernal à travailler ! Pourtant, ce n’était pas la première fois que je m’en servais… mais jamais à cette échelle.

Peggy 1

J’ai donc du refaire 3 fois le haut de la robe. Le premier était pas mal, mais je l’avais doublé, ce qui le rendait trop épais et le col était vraiment trop large. Sur le deuxième, la couture d’épaule rendait très mal (je soupçonne d’ailleurs Peggy de ne pas être parfaitement symétrique aux épaules…) et comme j’avais tenté une couture machine, le tissu avait glissé, d’où des décalages… Beurk !

Ensuite, je me suis attaquée aux poignets… J’ai du tissu pour patchwork « léopard » à peu près à la bonne échelle, mais trop mat et manquant d’épaisseur. Un peu grossier, aussi. J’ai donc tenté la peinture sur velours…

Premier essai (à droite), motif vraiment trop petit, il sera utilisé en miniatures…

Leopard 1

Et voilà des poignets léopard !

poignets 2Comme je suis de nouveau dans les années 50, impossible de ne pas avoir de sac ! J’ai ressorti une pièce de cuir fin trouvée en vide-grenier, marron, hélas !

Miracle, la peinture acrylique marche très bien dessus, et le vernis aussi !!! Du coup, je me suis lancée dans la « maroquinerie ». J’ai un peu triché, les cotés et le fond sont en tissu. Mais la poignée et les « façades » sont en cuir.

peggy (16)peggy (15)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_________________________________________________________________

 

Le sac a plein de petits défauts, mais j’ai appris plein de choses, le prochain sera sans doute tout cuir !

Peggy a piqué les chaussures d’une Tyler, et le tour est joué :

peggy (4)peggy (5)peggy (17)Le tissu est vraiment rouge, dans la « vraie vie », pas rose !

Ah, j’oubliais : Mademoiselle a une jolie culotte noire et un jupon de tulle noir, tous deux ornés de dentelle, mais j’ai renoncé au soutien-gorge 🙂 !

Publicités
Cet article, publié dans Poupées, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Peggy Harcourt en Dior 1947

  1. jean-claude dit :

    Magnifique, Dior sera toujours Dior, le grand chic 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s